Journée Européenne de l’obésité

Une journée importante

Demain, le 23 mai, aura lieu la Journée Européenne de lutte contre l’obésité.
Instaurée en 2010, cette journée est l’occasion d’alarmer sur la progression de cette pathologie en Europe (et même dans le monde) mais aussi de lutter contre les idées reçues et les diktats!

Définition

L’obésité se définit comme « un excès de masse graisseuse d’un individu mettant en danger sa santé ».

L’IMC est un outil de mesure utilisé pour déterminer l’existence d’une obésité mais attention, il n’est pas toujours utilisable : les personnes très musclées peuvent avoir un IMC supérieur à celui considéré comme « normal » car la masse musculaire pèse lourd or, dans l’obésité, c’est bien l’excès de masse grasse qui est délétère.

 

D’autre part, le calcul de l’IMC n’est pas un indicateur fiable pour les enfants et est donc à apprécié selon le sexe, la corpulence et l’âge de l’individu.

maigre IMC < 18.5
normal IMC entre 18.5 et 25
en surpoids IMC entre 25 et 30
obèse IMC > 30

Épidémie ? 

En 2014, l’obésité touchait  600 millions d’adultes (plus de 18 ans) dans le monde entier et  chaque année, 2.8 millions de personnes meurent de ses conséquences, ce qui en fait un véritable problème de santé publique. L’OMS parle « d’épidémie mondiale »…

L’obésité est une pathologie qui se répand. Sa prévalence a plus que doublé au niveau mondial entre 1980 et 2014.

Les causes

La sédentarité

L’alimentation occidentale: les mauvaises graisses, une quantité trop importante de sucres et produits sucrés… Les produits industriels !

La façon de s’alimenter : grignotages, compulsions, hyperphagie, boulimies, déstructuration des repas, mauvaises habitudes…

Mais si l’alimentation a bien entendu un rôle dans la survenue de l’obésité il y a, comme pour toutes les pathologies, des « terrains favorables » au développement de l’obésité : un environnement génétique, un environnement psychologique ou des causes iatrogènes. 

Arrêtons de jeter la pierre

L’obésité est une pathologie, elle entraîne des conséquences sur la santé de l’individu, aussi bien physique que psychologique.

Comme toute maladie, elle est extrêmement difficile à endurer quotidiennement et ne se guérit pas seule. Une prise en charge est nécessaire, un accompagnement et surtout, un autre regard !

Cessons alors de considérer les personnes atteintes d’obésité comme des personnes à part, cessons les moqueries.

 

Agir plutôt que juger 

Tous à notre échelle nous pouvons agir :

  • En mettant en place de bonnes habitudes alimentaires et en les inculquant aux jeunes enfants
  • En appréciant de faire de l’activité physique lorsque notre corps nous le permet : n’oublions jamais que c’est une chance
  • En évitant les régimes restrictifs qui dérèglent le métabolisme
  • En luttant contre la malbouffe : ne pas en acheter c’est signer la faillite de ces industries désireuses de nous rendre malades !
  • En soutenant les personnes atteintes d’obésité dans leur démarche de prise en charge

 

 

1 comment

  • Karine

    Je vis en Lorraine, une région pas mal touchée par l’obésité. Mais à mon avis, ce qui est en cause sont aussi le changement de mode de vie, et l’augmentation de la consommation tout azimut. Mes beaux parents qui ont travaillé toute leur vie sur les marchés, c’est à dire dans des conditions très dures, n’ont jamais été en surpoids, malgré une alimentation solide. Il n’en est pas de même pour la génération suivante qui prend sa voiture pour rejoindre un bureau chauffé d’où on ne bouge pas pendant plusieurs heures, et qui a plus d’argent pour une alimentation irraisonnée.
    Je ne m’interdis ni la quiche ni la charcuterie artisanale, mais ces éléments riches sont en petite quantité dans mon alimentation. Ils sont là de remps à autre, surtout pour donner du goût aux légumes et aux légumineuses, principaux composants de mon alimentation.
    En veillant à bouger tous les jours, et à avoir une alimentation simple mais qui n’exclut rien, mon mari et moi avons abordé la cinquantaine sans surpoids.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.