Mon approche

Mens sana in corpore sano

 

Aujourd’hui, on parle de plus en plus de nutrition et de diététique dans les médias, chez le médecin, sur les emballages,… Et s’il y a en effet de quoi être perdu dans tous ces messages parfois contradictoires, une chose est certaine : la nutrition et la diététique sont PRIMORDIALES.

Dès la grossesse, l’alimentation de la mère influe sur les goûts et l’état de santé futurs de l’enfant.

enfant

Les premiers mois de la vie du nourrisson sont essentielles pour que celui-ci développe ses papilles gustatives mais également pour qu’il façonne son métabolisme. Jusqu’à 3 ans, l’enfant acquiert des habitudes et des comportements alimentaires qui influenceront sa corpulence et sa santé présentes bien sûr, mais également, futures.

Durant l’adolescence, l’alimentation joue un rôle essentiel dans la croissance et le développement correct des caractères sexuels secondaires mais également dans la construction identitaire. Les adolescents, particulièrement les filles, voient leurs corps se modifier ce qui est parfois mal vécu, entrainant des troubles du comportement alimentaire dont les conséquences, tant psychiques que physiologiques sont très dangereuses.ado

A l’âge adulte, l’alimentation revêt une importance dans le maintien d’un poids « de forme », celui dans lequel on se sent bien, sans pour autant s’affamer. Et pour cela, il est primordial d’adapter ses apports alimentaires à différents facteurs, qui peuvent varier :

  • Sexe
  • Âge
  • Morphologie
  • Métabolisme
  • Activité physique
  • Stress, anxiété
  • Addictions éventuelles (tabac, alcool…)
  • Pathologies éventuelles
  • Allergies et intolérances
  • Régime particulier (végétarisme, végétalisme, crudivorisme….)
  • Troubles compulsifs (grignotage, boulimie…)
  • Budget
  • Goût pour la cuisine
  • Aversions alimentaires

femme enceinte

Durant la grossesse, les besoins de la femme gestante varient et doivent être assurés afin de permettre une croissance optimale du foetus et d’éviter à la maman les désagréments (nausées, vomissements, remontées acides, fatigue, crampes, vergetures, anémies, fragilisation osseuse, toxoplasmose…).

Lorsque la ménopause débarque, la façon de s’alimenter est importante pour prévenir les prises de poids et troubles associés à cette période de changements.

pa

Puis, à l’âge mûr, l’alimentation joue un rôle essentiel dans le maintien d’une masse musculaire suffisante (pour bouger, être autonome, avoir de bonnes défenses immunitaires…) et dans la prévention de nombreuses pathologies.

Durant chaque période de la vie, l’alimentation a donc un rôle clé à jouer.

Et je suis là pour vous accompagner !

Passionnée de cuisine j’ai, de par mon vécu, la conviction que la nutrition et la diététique sont des éléments essentiels à une bonne hygiène de vie.

Non seulement pour conserver un poids idéal et être en forme , mais également pour prévenir divers maux, physiques ou psychiques.

Faisant partie intégrante de la prise en charge de nombreuses pathologies, elles interviennent aussi dans leur prévention, qu’il est de bon ton de développer aujourd’hui.

Diététicienne-nutritionniste diplômée d’Etat, je suis spécialisée dans la prise en charge des diabètes (Type 1, type 2, diabète gestationnel, diabète cortico-induit), du surpoids, de l’obésité, de la maladie coeliaque mais assure également le suivi de toutes les personnes désireuses d’être accompagnées dans leur alimentation.

Rédactrice de recettes et créatrice d’ateliers et livrets ludiques, je suis très engagée dans la promotion d’une alimentation équilibrée sans frustration mais aussi dans la lutte contre le gaspillage alimentaire et les « pièges »  nutritionnels (régimes restrictifs, produits industriels, compléments alimentaires…).

Votre motivation vous sert de départ, je vous accompagnerai tout au long du chemin.