Danio ? Yopa ?

Cela fait bientôt un an qu’ils sont dans les rayons des supermarchés et qu’ils inondent les pages publicitaires en vous promettant de “combler” vos faims de façon saine…Humm, décryptons ces produits “coupe-faim” aux arguments marketing prometteurs !

Voilà comment Danone vend son produit :

“Entre les repas, ça nous arrive à tous d’avoir “la dalle” ! C’est pourquoi Danone a créé Danio, l’encas à la texture unique, super consistante, riche en protéines et faible en matières grasses pour vous accompagner ENCAS DE MECHANTE FAIM. ” 

http://www.danoneetvous.com/Mes-Marques/DANIO

Oui, alors déjà, avoir “la dalle” est un phénomène naturel, c’est une “alerte” de l’organisme qui nous prévient qu’il a utilisé les nutriments que nous lui avons donnés et qu’il faut le ravitailler. Ce n’est pas grave d’avoir faim, c’est normal !

Mais, lorsque l’on a très (très très) faim, cela signifie peut être que le repas précédent était trop léger (en féculents, en fibres, en protéines… les nutriments qui nous permettent de “tenir” jusqu’au repas suivant).

Comment combler sa faim ?

Si l’heure du repas approche, on peut attendre un peu (boire éventuellement un grand verre d’eau).
Si l’heure du repas est loin (encore…), mieux vaut opter pour une collation équilibrée :

manger une pomme et quelques amandes : une collation à 150 calories qui nous apportent des fibres, des vitamines, des minéraux et de bonnes graisses. Puis, croquer dans une pomme prend du temps, ça occupe et on mange moins.

Si cette grosse faim se renouvelle chaque jour, sur les coups de 11h, il faut revoir la composition du petit-déjeuner, qui n’est sans doute pas adaptée. Si c’est dans l’après-midi, il faut réadapter le déjeuner. Une repas équilibré doit apporter tous les nutriments nécessaires pour ne pas avoir faim… jusqu’au repas suivant (où là, il est normal d’avoir le ventre qui gargouille).

Si ce n’est pas le cas, on peut également instaurer une collation, afin de garantir un apport suffisant sans que cela ne soit préjudiciable à l’équilibre alimentaire.

Le Danio ?

Un pot de Danio (150g) apporte environ (selon les parfums) 150calories. Mais, si l’on y regarde de plus près (la liste des ingrédients!!), on a :

– du yaourt à 80%

– des fruits à 10 % soit 15g de fruits dans un pot (merci, mais pour les vitamines, les minéraux et les fibres on repassera…)

-du sucre à 8% soit 12g de sucre blanc, “rapide” (rapidement digéré, rapidement métabolisé, rapidement stocké)

-de la crème (donc, de la matière grasse de mauvaise qualité : Acides gras Saturés: AGS)

de l’amidon de maïs (produit industriel, il sert à donner de la consistance au produit mais est digéré comme du sucre blanc par l’organisme)

– des épaississants (hummm)

-de l’ “arôme naturel” (encore hummmm)

Finalement, si on regarde l’apport nutritionnel, on a : 

3,6 g de matières grasses (dont 2,6g d’AGS)

18,2 g de glucides dont 17,6 de sucres “rapides” (notre pomme est mieux!)

11g de protéines 

A t’on réellement besoin d’autant de protéines ? 

Comme je l’avais mentionné dans un de mes précédents articles, les protéines ne doivent représenter “que” 11 à 15% de nos apports énergétiques, soit, pour un individu “moyen”, devant consommer 2000 calories par jour, entre 55 et 75g par jour. Ce nombre est rapidement atteint et une consommation de protéines trop importante n’est pas bénéfique (notamment au niveau rénal…).

On peut mieux faire, pour moins cher 

Et, quand bien même on aurait envie/ besoin d’avoir un en-cas riche en protéines :

150g de fromage blanc à 0% de MG vont nous apporter :

6g de glucides

0g de matières grasses

et…12g de protéines !
Tout ça pour seulement 72 calories, soit deux fois moins qu’un Danio (soit disant riche en protéines…riche en sucres et en graisses de mauvaise qualité surtout)

En y ajoutant 5g de sucre ou 10g de confiture, pour le plaisir : 92 calories

En y ajoutant 3 amandes, riches en calcium, minéraux, fibres et bonnes graisses : 135 calories

En y ajoutant 2 pruneaux ou 2 abricots secs, riches en minéraux, fibres pour le transit : 150 calories

De plus, ces produits sont chers... mieux vaut consommer des produits plus naturels (sans arôme, épaississants, conservateurs, sucre transformé…), ayant davantage d’intérêts nutritionnels.

1 comment

  • dominique

    que ne feraient ils pas pour nous faire acheter un peu plus ! je suis devenue une excellente liseuse d’étiquettes et c’est fou ce que ça fait faire des économies . excellent article sur un aliment à mon avis inutile .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.